La Psychanalyse dynamique (ou analyse dynamique humaniste)


Vous souhaitez un changement profond de votre personnalité et de votre vie

 

Voici, une approche plus directe et conviviale de la psychanalyse. Je vous propose un accompagnement analytique dynamique. Passer 3 séances consécutives dans un silence quasi-total n’a pas été pour moi les moments les plus constructifs de mes propres étapes de psychanalyse (Freudienne puis Lacanienne).

 

Les silences ont bien sur une grande utilité mais ils peuvent devenir des impasses douloureuses. J’apprécie de mettre en place un dialogue et de la convivialité, même en psychanalyse. L’enjeu est la qualité de notre alliance de travail et la mise en place d’un climat de confiance. Votre envie de combattre, de comprendre, de faire des efforts viendra aussi de ma posture accueillante, curieuse, bienveillante et encourageante (approche humaniste).

 

"Et si tu améliores le présent, ce qui viendra ensuite sera également meilleur." Paulo Coelho

 

L’enjeu est votre mieux-être, séance après séance, comme pour une thérapie classique, vous définirez vos propres objectifs d’améliorations, qui seront les indicateurs de progression, de satisfaction à atteindre.

Comment se déroule une psychanalyse dynamique ?

Le premier rendez-vous

C'est tout simplement un entretien en face à face avec d’abord pour objectif de faire votre connaissance, de vous permettre de me confier, librement, ce qui vous fait le plus souffrir.

 

D’abord faire votre connaissance

 

Nous échangerons sur votre vie familiale, affective et professionnelle. De façon à révéler le plus précisément possible tout ce qui ne va pas et ce que vous ne pouvez plus supporter.

 

Identifier les douleurs et les peurs

 

A la fin de cette première séance, nous aurons déjà commencé le travail analytique. En partant de vos attentes, nous aurons identifié les problématiques principales, défini des objectifs et un cadre de travail. Nous y serons engagés ensemble, de façon claire. Nous serons tous les 2 « au travail » de la première étape.

 

La première étape du changement : du mal-être au « non-mal être »

 

Cela peut vous paraitre curieux, mais l’obsession du bien-être m’insupporte que ce soit en entreprise (qualité de vie au travail) ou dans les magazines de psychologie 😉… Le non mal-être est déjà un état précieux à atteindre, à construire et à reconnaitre (l’apprécier).

 

Ensuite s’ouvre à vous la voie du développement continu de la connaissance de soi

 

Par des allers-retours du passé au présent et même au futur, des incompréhensions, des rancœurs et des conflits vont trouver leurs origines, leurs utilités parfois, leurs acceptations dans votre histoire et leurs résolutions.

 

Du face à face au divan

 

Après quelques séances, nous pourrons passer du face à face au divan (en fait une méridienne très confortable). Ce nouveau cadre d’échange a pour but de continuer à vous permettre d’approfondir vos recherches, de mener plus librement votre travail d'introspection sans avoir le besoin de nous « voir ». Cela facilitera pour vous la possibilité de confier de nouvelles problématiques plus intimes. Vous serez aussi plus concentrer sur mes relances, mes remarques, pour vous entendre mieux parfois et ainsi discerner vos comportements. Vous constaterez comme un effet d’écho-localisation de vos propos et de nouvelles prises de conscience via mes reformulations et interprétations (qui seront surtout à prendre comme des hypothèses de réflexions).

 

Devenir analysant : s’ouvrir de nouveaux territoires de perceptions et de comportements

 

A chaque séance, j’interviens et vous guide de façon indirecte en m’appuyant essentiellement sur ce qui vous préoccupe, je n’ai pour but que de trouver des voies d’améliorations, d’allègements, d’acquittements de vos culpabilités...

 

L’analyse vous offre un nouvel espace de libertés. Grâce à notre travail en binôme, vous pouvez exprimer tout ce que vous ressentez, sans jugement ni critique. Évidemment je reste présent pour mettre en relief ce qui pourrait vous échapper ou vous sembler normal.

 

Devenir analysant en séance est une pratique qui s’intègrera et s’automatisera dans votre vie de tous les jours. Ce réflexe de questionnements simples (en séance ou en dehors), de recherche de liens, de compréhension émotionnelle de soi a pour effet de clarifier les tendances de nos besoins et nos comportements (par exemple notre structure d’anticipation affective).

 

Atteindre les objectifs d’améliorations : transformer positivement et durablement sa vie

 

L’analysant se découvre parfois de nouveaux objectifs de changements plus essentiels avec un sens existentiel plus profond. Nous définissons alors ensemble de nouveaux indicateurs et nous continuons l’analyse dans la même dynamique et recherche de congruence et de sincérité.

 

Je suis soucieux de ne pas prolonger plus longtemps une analyse qui a atteint ses objectifs initiaux. Je propose d’abord d’espacer les séances avec votre accord et par la suite je vous invite à essayer de ressentir un arrêt 😉 de quelques semaines. Libre à vous de vous arrêter ou de revenir si vous le jugez bénéfique.

 

Je suis très heureux de ce moment où l’on se quitte : c’est une grande satisfaction d’avoir été le témoin et aussi une des ressources de votre transformation.

 

Changer de logiciel de vie est une aventure humaine unique

 

Devenu adulte, la psychanalyse et l’analyse dynamique nous offrent l'opportunité de nous (re)construire nous-même pour vivre plus librement et pleinement ce que nous souhaitons. Quelques un des bienfaits de la psychanalyse sont l’estime de soi, le déterminisme et la bienveillance (à minima envers soi déjà) et un rapport au monde et aux autres plus apaisé.