Psychologue à Guyancourt


Pourquoi et quand consulter un psychologue ? 

Nous sommes tous amenés à un moment de notre vie à éprouver des difficultés soit psychologiques, relationnelles, professionnelles ou familiales. Il est quelquefois difficile de trouver en soi ou dans son entourage les ressources nécessaires pour faire face à une épreuve ou un passage de vie délicat.

L’aide d’un professionnel apporte un recul nécessaire pour faire face à cette situation.

Consulter un psychologue est une rencontre qui va permettre d'être écouté, soutenu, accompagné, afin de trouver les moyens d’évoluer vers un état de mieux être.

Consulter un psychologue ne signifie pas nécessairement de commencer une thérapie, parfois une consultation peut être suffisante pour percevoir différemment le contexte de sa situation et réaliser d'avoir les ressources pour y faire face.


Tarifs des consultations

- Psychologie : 60 € adulte (45mn) ; couple : 80 € (45mn)

- Hypnose et hypnothérapie : de 60 € à 80 € selon durée (45mn à 1h15)

- Analyse de pratique, supervision professionnelle : 60€ adulte (45mn)

- Supervision de psychologue : 60€ adulte (45mn)

- animation de groupe de parole : me consulter

Pour quelles difficultés ?

Psychologue diplômé d'état, mon parcours de formation et mes expériences (ici diplômes et agréments) combinent la psychologie clinique et du travail. Je consulte principalement dans les contextes suivants :

Individuellement


- gérer, dépasser une situation de mal-être

- troubles de l'estime de soi, anxiété 
- vie affective ou personnelle insatisfaisante
- relations difficiles aux autres, timidité

- difficultés à faire un deuil

- désir de mieux se connaître

- développement personnel 

Au travail


- difficultés relationnelles ou conflits

- difficultés d'orientation professionnelle

- souffrances morales : burn-out, harcèlement présumé, stress

En couple


- troubles de la relation du couple

- adultère, séparation

En famille


- difficultés familiales : dans son couple, dans son rôle de parent

- mono-parentalité, conflits familiaux


Ma pratique et approches

« J’utilise de nombreux outils pratiques issus de courants psychologiques complémentaires entre eux ainsi que l'hypnothérapie afin de mieux répondre à votre problématique et demande.
« Mon approche est donc multi-référentielle : d’abord relationnelle et humaniste (Rogers, Lecomte), psychanalytique (Freud, Lacan) et systémique (Ecole de Palo Alto, Watzlawick). J’apprécie une forme d’accompagnement dynamique et soutenant comme le « counseling » ainsi que l’entretien d’explicitation (Vermersch), ces méthodes apportant un climat psychologique facilitateur, centré sur vous, votre problème et votre demande de changement. Dans certains cas, l’hypnothérapie (Erickson, Roustang) est aussi appréciable pour saisir de nouvelles perceptions, stimuler l’apprentissage et le changement ou redonner corps au mental et réciproquement. »

Qu'est-ce qu'une thérapie ?

La thérapie individuelle a pour but d'aider le patient à s'intérioriser, à dénouer les problèmes auxquels il n'a pu faire face, à explorer ses ressources et à se découvrir de nouvelles ouvertures. Il sera nécessaire de dépasser les vécus traumatiques, de faire un travail de réconciliation avec les autres et avec soi-même.

 

La thérapie liée à l'activité professionnelle : vous ressentez un mal-être, des insomnies, une fatigue persistante ou une souffrance morale au travail. Actuellement, votre situation professionnelle vous pose problème, je donne des consultations spécialisées sur les difficultés au travail, le stress, l'épuisement professionnel, le harcèlement et les conflits relationnels.

 

La thérapie du couple est un temps privilégié pour explorer la cause profonde des difficultés, dépasser les sentiments d’impuissance, de culpabilité ou de frustration. La rencontre avec le thérapeute permet de poser des interrogations et non des jugements, de favoriser la communication directe, d’explorer les ressources et les compétences pour instituer de nouvelles règles relationnelles, renforcer les liens, développer les capacités à se soutenir mutuellement, et s’engager vers la responsabilité de ses actes.

 

Le couple parental a quelquefois besoin d’aide au sujet de l’éducation de leurs enfants, remise en question au fur et à mesure de l’âge et du développement de la famille, pour se doter de nouveaux repères dans notre société en mutation.

 

La thérapie familiale a pour but le changement au cours d’un certain nombre de séances prévues de travail et d’évaluation, en tenant compte des motivations de la famille, de ses modes de communication, de son langage, de son système de valeurs et de croyances. L’intervention active du thérapeute consiste à redéfinir les rôles, à restituer la capacité à résoudre les conflits, à activer l’évolution des individus dans le système, à aider la famille à passer à une autre étape et à orienter vers de nouvelles solutions de vie, tout en maintenant les liens.

 

L'hypnothérapie est utilisée largement pour les problématiques relationnelles et comportementales ou contre des troubles divers comme le stress, l’insomnie, les phobies, les allergies, les migraines, le tabagisme, le contrôle de la douleur, la boulimie, les maladies psychosomatiques, la préparation à une opération, à un examen, à un accouchement, etc… Cette approche fait partie des thérapies orientées vers la solution et peut compléter ou renforcer l’efficacité d’un traitement thérapeutique. L’état hypnotique est un état de conscience modifié, entre veille et sommeil, un dispositif inné au carrefour de l’organique et du psychique que l’hypnothérapeute va stimuler jusqu’à ce que le patient puisse l’utiliser pour lui-même. En hypnose, le patient apprend à négocier autrement avec son symptôme ou son comportement gênant, et accélère un réaménagement psychique à des niveaux conscients et inconscients.

Comment se déroule une séance de psychologie ?

« La façon dont je consulte est conviviale, interactive, reposant sur le dialogue. Mon travail consiste à vous proposer des outils adaptés à vos difficultés, développant votre capacité d’autonomie et permettant de créer vos propres solutions. Mon écoute active et empathique, hors de tout jugement, créé un climat psychologique facilitant une alliance de travail et un engagement de confiance entre nous. »

 

Les séances se déroulent sous forme d'entretiens en interagissant avec vous dans le cadre d'une relation thérapeutique fondée sur l’écoute, l’empathie, la bienveillance, le non jugement et la confidentialité.

 

Consulter un psychologue ne signifie pas nécessairement de commencer une thérapie, parfois une consultation peut être suffisante pour percevoir différemment le contexte de votre situation et décider d'avoir assez de ressources pour y faire face.

 

Les étapes d’une thérapie :

La première consultation permet d’explorer et de formuler le ou les problèmes. Nous définissons les objectifs et les améliorations attendues de la thérapie d’une part, et déterminons le contrat financier, d’autre part. Une thérapie peut durer d’une séance à plusieurs, sur quelques mois selon les objectifs. Les entretiens sont des conversations thérapeutiques qui durent en général trois quarts d’heure, hebdomadaires ou bi-mensuelles.

Comment distinguer les "psys"... ?

 

Psychologue ? Psychiatre ? Psychothérapeute ? Psychanalyste ? Psy….. ? Comment faire la différence ?

 

 On entend beaucoup parler des psys mais finalement, on a souvent des difficultés à différencier toutes ces professions. Actuellement seuls les titres de « psychologue », "psychothérapeute" et « psychiatre » sont légaux et protégés.

 

Un psychologue est un professionnel qui a suivi une formation universitaire (Bac + 5) et, dans de nombreux cas, une formation personnelle (développement personnel sous la forme d'une « analyse » ou d'une psychothérapie). Le titre de psychologue est réglementé. Les psychologues forment une profession en soi, bien qu'ils se distinguent entre eux par leurs champs d'intervention et leurs « théories de référence ». Les psychologues ne sont pas des médecins, ils ne donnent pas d’ordonnance de médicaments, leurs actes ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale (cependant certaines mutuelles peuvent rembourser un nombre limité de séances).

 

Des lois et décrets réglementent la profession et les formations nécessaires pour utiliser ce titre. De plus les psychologues sont répertoriés sur une liste par la DDASS (Direction de l’Action Sanitaire et Sociale) dite liste ADELI, consultable par le public. Un psychiatre est un médecin ayant fait une spécialité en psychiatrie. Entre autres compétences, il prescrit des médicaments (ce que ne peuvent pas faire les non-médecins) agissant ainsi sur la biologie du cerveau pour induire une amélioration psychologique et, en conséquence, comportementale.

 

Le titre de psychothérapeute a été réglementé récemment par un texte de loi et décret le 7 mai 2012 et son application est précisée par l’instruction n°DGOS/RH2/2012/308 du 3 août 2012 comme pour le titre de psychologue, les conditions de formations spécifiques et de stage y sont précisées.

 

Un psychanalyste est une personne ayant (à priori) suivi une psychanalyse (freudienne, lacanienne ou jungienne). Il propose à ses patients une « analyse » de plus ou moins longue durée sur le divan (dite « classique »), ou en face à face. Ils sont généralement affiliés à une école de Psychanalyse et/ou adhère à une association de psychanalyse. Parmi eux, certains sont psychologues, psychiatres et/ou psychothérapeutes. Le titre de psychanalyste ne donne pas de garantie de formation.

 

Les titres de thérapeutes, praticiens (même psychopraticien) ou conseillers ne donnent aucune garanties de formations.

 

Des critères pour choisir un psychologue...

Je propose ici des critères pour choisir un psychologue selon mes propres convictions professionnelles :

 

Critères importants de choix d'un psychologue :

- transparence des prix de consultations : seulement 1 site internet sur 8 affiche des tarifs...

- transparence de la formation universitaire et des spécialisations (durée et lieu)

- transparence sur le lieu de consultation (un cabinet médical est parfois moins confidentiel et plus bruyant)

 

Dès la première consultation :

- le psychologue vous amène-t-il à définir les objectifs de mieux-être que vous souhaitez atteindre ?

- A-t-il pris des notes ? A-t-il réellement fait votre connaissance ?

- A-t-il exposer clairement ses approches et méthodes ?

- Vous a-t-il demandé si vous souhaitiez consulter d'autres psychologues ou prendre quelques jours de réflexions avant de vous engager dans une thérapie avec lui ?

- Vous a-t-il précisé comment il s'engageait à l'atteinte de vos objectifs et par exemple s'il fera avec vous un bilan régulier pour en discuter librement ?

Qu'est-ce qu'un psychologue ?

Le psychologue étudie et traite, au travers d’une démarche professionnelle propre, les rapports réciproques entre la vie psychique et les comportements individuels et collectifs afin de promouvoir l’autonomie et le développement de la personne. Il étudie le comportement humain et les processus mentaux, recommande le traitement des problèmes psychologiques dans les milieux médicaux, industriels et d’enseignement ; élabore le diagnostic, le traitement et la prévention des désordres émotionnels de la personnalité ainsi que des difficultés dues à la mauvaise adaptation à l’environnement social et situationnel. Il conçoit les méthodes et met en œuvre les moyens techniques correspondant à la haute qualification issue de la formation universitaire en Sciences Humaines - Psychologie qu’il a reçue. De part cette formation universitaire par la recherche et à la recherche, il entreprend, suscite ou participe à des travaux de recherche et de formation.

 

Les devoirs du psychologue

Les psychologues travaillent dans le respect de leur déontologie :

- respect des droits de la personne ;

- secret professionnel ;

- indépendance idéologique, morale et technique ;

- libre choix du client (et réciproquement) ;

- libre choix des méthodes, des pratiques et du lieu d’exercice ;

- compétence

 

La formation du psychologue

 La loi 85-772 du 25 juillet 1985 réserve l’usage professionnel du titre de psychologue aux titulaires : - d’un Master 2 (anciennement DESS) obtenu à l’issue d’un cursus universitaire complet en psychologie, - du diplôme de Psychologie du Travail du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), - du diplôme de Psychologue de l’Ecole des Praticiens de l’Institut Catholique de Paris (Psycho’Prat), - d’un diplôme étranger reconnu équivalent. La liste complète des diplômes est fixée par un décret en Conseil d’Etat. En application de l’article 57 de la loi 2002-303 du 4 mars 2002, le psychologue est tenu d’enregistrer ses diplômes à la Préfecture du département (DDASS/  Agence Régionale de Santé) de sa résidence professionnelle, une liste officielle tenue à jour étant mise à la disposition du public.;

Formations et diplômes

N° ADELI : 7.8.9.3.1.4.3.1.7. (numéro attribué par la DDASS (Agence Régionale de Santé) attestant de la possession du titre de psychologue vous protège contre tout exercice illégal par un tiers de notre profession). L'Agence Régionale du Ministère de la Santé (Yvelines : ARS au 143 BD de la Reine) tient à la disposition du public la liste des psychologues libéraux agrées et habilités à exercer (liste ADELI). Consulter un psychologue qui peut vous communiquer son n° ADELI, c'est avoir un minimum de garanties sur le parcours d’études prévu par la loi n°85-772 du 25 juillet 1985.

 

Formations et diplômes :

 

Psychologie Clinique et Psychologie du Travail :

Licence de Psychologie Clinique – Université Rennes2

Master 2 de Psychologie du travail, de l'orientation et du conseil - CNAM INETOP

- Psychopathologie

- Psychologie du développement

- Psychologie projective

- Neurosciences comportementales

- Psychopathologie clinique de l’enfant

- Psychologie cognitive générale

- Psychologie différentielle

- Troubles du développement : approches neuropsychologique et clinique

- Psychologie de la petite enfance

- Psychologie sociale de la santé

- Psychologie de l’éducation, de la formation et de l’orientation

- Psychopathologie et clinique du lien social : symptôme et malaise dans la modernité

- Questions de psychopathologie : clinique de la position subjective (psychanalyse)

- Psychologie de l’orientation, du développement et de l’éducation

- Psychologie du travail et organisation des transitions

- Déterminants sociaux de la relation formation/diplôme/emploi

- Counseling, intervention, entretien et groupe

- Méthodes et outils d’évaluation

- Psychologie de l’orientation

- L’évaluation des personnes

- Démarches d’orientation et pratiques professionnelles

- Counseling et intervention individuelle

- Le marché du travail et la relation emploi formation

- Théories et pratiques du groupe en orientation

- Structures, institutions et pratiques professionnelles

 

Psychologue clinicien du Travail, Risques Psycho-Sociaux et souffrances morales au travail :

CNAM, psychologie du travail, 8 unités d’enseignements spécialisés clinique du travail

- Clinique de l’activité et psychologie du travail : analyse de l’activité, mutations dans le travail, activité et subjectivité: concepts et problèmes, clinique de l’activité, méthode d’action en milieu professionnel et méthodologie de connaissance

- Langage et travail, fonctions psychologiques et sociales du langage

- Psychodynamique du travail, analyse des rapports entre travail et santé mentale

- Psychopathologie du travail, normalité et pathologie, l’individuel et le collectif dans le travail

- Sociologie du travail et de l’emploi

- Élaboration de l’expérience, méthodologie d’instruction au Sosie

- Psychopathologie du chômage ; représentation mentale ; motivation au travail, souffrance au travail, harcèlement, travail et handicap

Enseignements de Yves Clot et Christophe Dejours.

 

Certificat de spécialisation en psychopathologie du travail (CNAM CS30) - Réseau consultations souffrances au travail

Liste non exhaustive à titre indicatif :

- Dépression, souffrance éthique, pathologie de la solitude, pathologie du harcèlement, suicide au travail

- Les décompensations psychopathologiques

- Pathologies de surcharge et décompensations somatiques (TMS, Karoshi, burn-out, dopage, addiction)

 - Le harcèlement sexuel, le harcèlement de genre, le sexisme ordinaire au travail, la discrimination indirecte

- Entretiens cliniques, prise en charge et consultations souffrances au travail

- La prévention en santé mentale au travail- RPS - Service Santé au Travail - CHSCT - Médecine du Travail

 

Psychanalyse, supervision

 

Hypnothérapie (Institut Français d'Hypnose, 1er, 2ème et 3ème cycle et supervision).

Je suis hypnothérapeute diplômé de l'Institut Français d'Hypnose, premier centre de formation en France à l'hypnose médicale (médecin, psychologue, anesthésiste). Cette formation se déroule sur 3 ans (environ 10 jours par an) accompagnée d'une supervision.

 

http://www.hypnose.fr/annuaire-therapeutes/frederic-laura/